APL - Aide Personnalisée au Logement

Pour les personnes à faibles revenus, la CAF offre une aide personnalisée au logement. Cette aide permet d’alléger la charge du loyer ou encore de l’emprunt lié à leur résidence principale.

L’APL fait partie des trois allocations au logement instauré par l’État avec l’ALF et l’ALS. Les conditions d’acceptation de l’aide sont moins contraignantes. 

 

Conditions d’acceptation

L’allocation vise les locataires, colocataires ou sous-locataires habitant officiellement dans un logement accordé entre le propriétaire et l’État. Un accédant à la propriété peut également bénéficier d’un prêt conventionné pour l’achat du logement.

L’aide s’adresse à toute personne (situation maritale, nationalité et situation professionnelle). Pour déterminer les revenus nets observés, 2 ans la demande, on considère uniquement les ressources perçues par la personne et son conjoint (par exemple année 2012 pour une demande en 2014).

Montant de l’allocation

Selon les ressources perçues par l’individu et le loyer qu’il paie mensuellement, l’APL peut réduire le montant versé à 34,53 € par mois. Le compte se fait via la différence entre un loyer plafond et le montant laissé à charge du locataire, calculé selon ses revenus. Le versement se réalise tous les mois. Cela s’adresse directement au propriétaire en règle générale, d’où un versement en tiers payant.

Consultez le site de la CAF pour plus d’infos.


Appeler
Caf